Le Top 5 Des Meilleurs Livres de Tatiana de Rosnay

Vanessa Tatiana Louise Fromet de Rosnay (Tatiana de Rosnay pour ses fans) est une romancière franco-britannique née le 28 septembre 1961 à Neuilly-Sur-Seine. 

Ses parents sont assez connus de part et d’autre de la Manche. Le papa, Joël de Rosnay, cumule plusieurs casquettes : écrivain, informaticien, biologiste…

Du côté de sa mère, elle hérite d’un pedigree assez flatteur. Son grand-père Lord fut ambassadeur britannique à Paris entre 1954 et 1960.

En 1992, Tatiana de Rosnay publie chez Fayard  son premier roman intitulé L’appartement témoin.

Cependant, elle doit sa célébrité à un ouvrage en particulier : Elle s’appelait Sarah. Il s’agit certainement de l’un des meilleurs livres de sa longue carrière !

Au fil des années, Tatiana de Rosnay s’impose comme une figure littéraire à part entière. Sa double nationalité française et britannique renforce aussi l’originalité de sa plume.

Son écriture unique a su séduire son éditrice actuelle Héloïse d’Ormesson, fille de l’académicien Jean d’Ormesson.

Voici donc un top 5 des meilleurs livres de cette belle romancière. N’hésitez pas à découvrir son incroyable talent !

Le cœur d’une autre (1998)

Deux décennies plutôt, Tatiana de Rosnay publiait une de ses plus belles œuvres. Certes, le personnage principal semble peu intéressant. Mais la suite en vaut vraiment la peine !

Bruce est un quadragénaire divorcé depuis quelques années. Hélas, sa soudaine solitude a des conséquences sur son comportement social.

En effet, la plupart de ses proches le décrit comme un homme grognon, misogyne, peu accommodant.

Un jour, Bruce est victime d’un grave accident. En plus des multiples blessures et contusions enregistrées, son cœur est gravement endommagé.

S’en suit une course contre la montre qui semble perdue d’avance car le quadragénaire a besoin d’un nouvel organe, et vite…Toutefois, l’incroyable se produit. Un cœur est disponible. 

Après avoir reçu sa greffe, son comportement change subitement. Bruce devient sensible, doux, calme. Ses goûts et ses préférences ne sont plus les mêmes.

Malgré tout, la vie reprend son cours. Néanmoins, un événement troublant va se produire ; face à un sublime tableau italien datant de la Renaissance, son cœur ne cesse de s’emballer.

Mais que s’est-il passé ? Qu’est ce qui explique cette soudaine tachycardie ? Pourquoi les peintures de ce maître et pas celles d’un autre ?

Bruce décide donc de se renseigner sur la personne qui lui a donné ce cœur. Seconde surprise : il s’agit d’une femme.

Qui était-elle ? Et quel lien l’unit à ce mystérieux peintre ? Le désir de vérité étant plus fort, le protagoniste se lance dans une incroyable quête. Ses recherches le mènent en Italie, au cœur de la Toscane. 

Cette intrigue audacieuse a subjugué de nombreuses personnes à travers le monde. Tatiana de Rosnay sait tenir ses lecteurs en haleine !

L’un si ce n’est son meilleur livre.

Le voisin (2000)

C’est l’histoire d’une femme, Colombe qui décide d’emménager dans un nouvel appartement avec sa famille (ses jumeaux et son mari).

La trentenaire a un quotidien assez banal. Elle jongle entre ses obligations familiales d’une part et ses missions professionnelles d’autre part.

Colombe est ce qu’on appelle un “nègre” en littérature : il s’agit d’une personne qui rédige des livres pour des auteurs connus.

La jeune femme semble se satisfaire de cette vie paisible, loin des projecteurs. Toutefois, certaines failles ne cessent d’apparaître…

Le désir d’obscurité de Colombe se renforce au fil des ans. Comparé à sa sœur Claire, qui assume totalement son talent professionnel, elle subit une existence fade, inintéressante.

Mais ce déménagement bienvenu va l’obliger à élargir ses horizons. D’ailleurs, toute la famille souhaite prendre ce nouveau départ tant attendu.

L’installation se fait paisiblement, sans heurts. Les membres du foyer s’adaptent rapidement au changement. Jusqu’au jour où un événement étrange se produit.

Colombe est seule au salon. Les jumeaux sont endormis et son mari est en voyage. Soudainement, une violente musique rock fait trembler les murs…

Qui est l’auteur du forfait ? Le voisin du dessus. Celui-ci semble avoir une dent contre Colombe, au point de transformer son univers en cauchemar auditif.

Au retour de son déplacement, l’époux est mis au courant. Mais curieusement, rien ne se produit en sa présence. Autre fait étrange, les enfants n’ont rien entendu.

Colombe devra donc prouver que cette musique n’est point le fruit de son imagination… Au risque de se (re)trouver elle-même.

Avec Le voisin, Tatiana de Rosnay s’essaye avec succès au suspense et signe l’un de ses meilleurs livres !

Elle s’appelait Sarah (2007)

Elle s’appelait Sarah fait partie des meilleurs livres portant sur la rafle du Vel d’Hiv. Je l’ai lu adolescente et j’avoue que le souvenir reste présent plus d’une décennie plus tard.

Tatiana de Rosnay a réussi à faire cohabiter deux époques différentes en même temps. 

Pendant les années 2000, le lecteur découvre une famille parisienne ordinaire. La maman, Julia, est d’origine américaine mariée à Bertrand. Leur fille se prénomme Zoë. 

D’un autre côté, l’auteur nous ramène 60 ans en arrière, en 1942. La petite Sarah, juive de naissance, est arrêtée et déportée avec ses parents pendant la célèbre rafle du Vel d’Hiv.

Mais Sarah a un petit frère. Pour qu’il échappe à la déportation, elle décide de le cacher dans un placard en promettant de venir le chercher le plus tôt possible. Hélas, elle ne pourra pas revenir avant plusieurs années…

Le cross-over historique se produit au cours de l’année 2002. Julia, en tant que journaliste émérite, doit couvrir les commémorations du soixantenaire de la rafle du Vel d’Hiv.

Coïncidence, Sarah fait partie des témoins de cette atrocité humaine. Les deux femmes finissent par se rencontrer plusieurs fois.

Pourtant, leurs existences sont liées depuis plusieurs années, sans que l’une ou l’autre ne le sache. Après chaque discussion, de nouveaux indices apparaissent…

Julia décide donc de creuser un peu plus. Après tout, c’est son métier ! L’américaine mène cette enquête jusqu’à la révélation finale.

Quel secret lie Julia et Sarah ? Et surtout, que deviendront leurs vies après ? Malheureusement, je dois m’arrêter ici au risque de vous spoiler… 

Avec Elle s’appelait Sarah, Tatiana de Rosnay réveille une mémoire française presque oubliée de tous. 

je vais vous donner une petite astuce pour lire certains des romans de Tatiana de Rosnay gratuitement.

Alors oui, vous n’aurez pas de livre papier gratuitement mais plutôt un livre audio ! Les romans se prêtent super bien à la lecture audio et si vous ne vous êtes jamais essayé aux livres audio, c’est peut-être le moment d’essayer.

Pour obtenir gratuitement un livre audio de votre choix, il suffit de vous inscrire à l’offre d’essai Audible de 30 jours, RÉSILIABLE A TOUT MOMENT, SANS FRAIS.

En vous inscrivant, votre premier livre audio est 100% gratuit. Il ne reste plus qu’à sélectionner le livre de votre choix, en l’occurrence Elle s’appelait Sarah 😉

Il est normalement payant, mais vu que le premier est offert, vous l’aurez gratis :

Bonne écoute !

Boomerang (2009)

Avec la publication de celui que je considère comme l’un de ses meilleurs livres, Boomerang, Tatiana de Rosnay consolide sa notoriété auprès du public français !

Édité en 2009 par Héloïse d’Ormesson, ce livre a connu un incroyable succès. C’est la raison pour laquelle il a été réédité une fois de plus au cours de l’année 2015. 

Le synopsis met en exergue deux principaux personnages. Le premier, Antoine, est un quadragénaire récemment divorcé. Sa femme l’a fini par le quitter. Quant à ses enfants adolescents, ils désirent s’éloigner de lui.

Ses autres relations familiales ne sont pas au beau fixe. Antoine se sent oppressé et martyrisé par son père. 

Par ailleurs, sa vie professionnelle ne le fait plus rêver. Il s’ennuie tellement… De plus, les opportunités de progression restent rares.

Intéressons-nous désormais à la deuxième protagoniste. Il s’agit de Mélanie, la petite sœur d’Antoine. Contrairement à leur papa, elle entretient une relation rapprochée avec son frère..

Un jour, Mélanie décide de faire une révélation à Antoine. Mais pendant qu’ils échangent au téléphone, elle est victime d’un violent accident de la circulation. 

Les dommages corporels recensés sont nombreux. Pire, Mélanie souffre d’une perte de mémoire assez grave. Plusieurs années de souvenirs ont disparu, y compris le secret qu’elle s’apprêtait à partager.

En toute honnêteté, la lecture de Boomerang m’a entraînée dans un méli-mélo d’émotions. Il y a beaucoup de suspense et de sensibilité, ainsi qu’une touche d’humour. Encore une belle surprise de Tatiana de Rosnay et assurément l’un de ses meilleurs livres !

Rose (2010)

Rose (du nom de son héroïne Rose Bazelet) est un roman publié par son éditeur de toujours Héloïse d’Ormesson. 

Voici le contexte socio-historique de Rose. Sous le Second Empire, l’empereur français Napoléon Bonaparte III règne en maître absolu. 

Parallèlement, le pays se développe à une vitesse folle. Paris, en tant que capitale, est particulièrement visée.

Le monarque impulse une dynamique économique forte, ce qui entraîne de profondes modifications sociales.

L’agencement de la ville parisienne est repensé afin de faire place nette au changement. Car la situation sur place laisse à désirer !

Des bidonvilles peu attractifs cohabitent avec des demeures somptueuses. Malheureusement, ce décalage esthétique a tendance à enlaidir Paris.

C’est dans cette optique que le Baron Haussmann décide de modifier entièrement le tracé intra-urbain. Plusieurs propriétaires reçoivent des avis d’expropriation à des fins d’intérêt public.

Rose figure parmi les nombreuses victimes recensées. Sa maison Rue Childebert se trouve sur la future Avenue Saint Germain.

Mais la veuve ne compte pas se laisser faire ! D’une part, ce domicile abrite des souvenirs partagés avec Armand, son défunt mari. D’autre part, une promesse lie les deux époux. 

Pour ne pas la rompre, la vielle femme est déterminée à lutter de toutes ses forces contre cette décision administrative destructrice.

Chaque jour, elle partage des bribes de ses actions à travers des lettres. Cependant, cette épopée littéraire la mène vers un passé lointain…

Le dénouement final révèle l’unique secret de Rose, vieux de plus de trente ans. Bien sûr, je n’en dirais pas plus !

Avec ce merveilleux bouquin, Tatiana de Rosnay m’a plongée dans une ambiance parisienne inédite. Au fil des mots, je pouvais imaginer le quotidien de la fleuriste, de l’herboriste, de la domestique, du chiffonnier…

Incontestablement, Rose fait partie des meilleurs livres de Tatiana Rosnay..

close

Hey salut l'addict des livres 👋
Ravi de vous voir sur le blog !

Inscrivez-vous pour recevoir des recommandations de livres de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.