Dans Quel Ordre lire les Livres de La Comtesse de Ségur ?

Connaissez-vous l’écrivaine Sophie Rostopchine ? Je suis persuadé que oui. Et surement vous la connaissez pour son titre de femme mariée : la Comtesse de Ségur.

Conteuse hors pair, son talent se révélera très vite aux yeux de son entourage, dont son mari qui proposera à monsieur Hachette (le fondateur de la célèbre maison d’édition aujourd’hui mondialement connue) de publier au moins une des histoires pour enfants de son épouse.

L’expérience sera couronnée de succès dès le premier titre et se poursuivra sur plusieurs autres, pour meubler ce que nous avons tous connu comme étant « La bibliothèque rose ».

La Comtesse de Ségur est l’auteure de deux séries de livres  :

  • La trilogie de Fleurville
  • Le duo de L’Auberge de l’ange gardien

Faut-il lire ces séries dans l’ordre ? Si oui, quel est leur ordre de lecture ?

Portrait de la comtesse de Ségur
Sommaire

    La trilogie de Fleurville : Chronologie et ordre de lecture

    La trilogie de Fleurville est une histoire pour enfant mais pas que…

    Dans le respect des classiques de la Comtesse, on y suit une petite fille turbulente du nom de Sophie de Réan. Au départ, l’innocente gaffeuse vit le bonheur parfait, des parents aimants et tolérants, un cousin toujours encourageant et présent et de charmantes voisines polies et lisses qui vivent au château de Fleurville.

    Tenant sa réputation, la Comtesse nous fera passer de ce beau tableau idyllique à une succession de malheurs presque traumatisante.

    Sophie perdra sa mère dans de tragique circonstances, le cousin Paul disparaitra également. Le père veuf inconsolable, se résignera à épouser dame Fichini qu’il pensait être une mère de substitution idéale pour sa progéniture ; il mourra le cœur brisé en se rendant compte de son erreur de jugement. La pauvre enfant déjà turbulente subira les sévices non justifiés de la marâtre, jusqu’à l’intervention salvatrice des dames du château voisin.

    Mesdame de Fleurville et Rosbourg, invitant la jeune enfant chez eux, créerons des occasions d’escapade à notre petite princesse. Et profitant d’une occasion, elles pousseront le bien jusqu’à obtenir une garde temporaire puis définitive de la jeune enfant. Commencera alors le périple vers sa restauration.

    Sous l’influence de ces mères et de leurs petites filles modèles, Sophie à force de douceur persévérante, trouvera le chemin de la rédemption. Des parentes patientes, des amies-sœurs aimantes ou tolérantes, un cocktail idéal pour lui redonner une raison de ne pas maquiller sa peine dans des gaffes et effronteries.  C’est le début du passage à la maturité.

    Le dernier tome permet justement cette éclosion, vers une toute autre Sophie. Désormais, elle ne détonne plus dans le tableau de la maison de Fleurville. Elle est intégrée et transformée. Comme une récompense, le destin lui ramènera son cher cousin Paul et lui permettra à quelques surprises près de conclure avec nous une fin heureuse.

    Voici l’ordre des livres de la trilogie de Fleurville :

    1. Les malheurs de Sophie (1858)
    2. Les petites filles modèles (1858)
    3. Les vacances (1859)

    L’ordre chronologique est identique à l’ordre de parution.

    Faut-il lire la trilogie dans l’ordre ? Oui, lire dans l’ordre est recommandé. Mais les différents romans restent tout à fait compréhensibles indépendamment les uns des autres.

    La série l’auberge de l’ange gardien : chronologie et ordre de lecture.

    La série s’intitule « L’auberge de l’ange gardien » car c’est dans une auberge de fortune que commence et s’achève l’aventure.

    Nous sommes en temps de guerre (guerre de Crimée) et la Comtesse de Ségur va nous balader dans cet univers inspiré de ses origines russes et de son témoignage de cette époque.

    Si nous pensons suivre principalement le brave Moutier, c’est plus tard que nous comprendrons qui est le véritable point central de cette série. L’histoire commence donc sur une de ces scènes dont la Comtesse de Ségur a le secret.

    Une nuit froide, un brave soldat trouve sur le bord de la route deux frêles enfants. Les innocentes créatures dorment sur un tas de feuilles à même le sol. Le plus jeune est couvert de la veste du plus âgé et ce dernier est couché en boule au pied de son frère pour les lui réchauffer grâce à son propre corps. Aussi bouleversé que vous pouvez l’être à l’instant, Moutier embarque les deux bambins dans l’espoir de leur trouver un endroit où dormir au chaud.

    C’est ainsi que notre petite troupe se retrouvera dans la joyeuse auberge tenue par deux sœurs, mesdames Blidot et Elfy. Ces dames de cœur, hébergeront les deux petites âmes alors que Moutier devra partir pour la guerre. De cette guerre, il reviendra avec un nouveau compagnon très spécial : le général Dourakine.

    Cet impétueux monsieur sera l’artisan de plusieurs belles surprises du roman (dont un mariage, voir même deux mais nous n’en disons pas plus).

    Ce sera aussi ce Général que nous suivrons dans le deuxième opus, pour un retour dans son pays natal. Avec lui, nous vivrons sa Russie avec tous ses travers. On le verra aider un de ses anciens aides de camp accusé injustement ; on contemplera surtout l’étrange contraste entre les nièces du générale, l’une simple pieuse et réservée, l’autre pingre envieuse et dissipée.

    Nous aurons plaisir à voir le Général manigancer pour le bien, contrecarrer les plans malsains de sa mauvaise nièce, puis reprendre le chemin de la France où il reviendra dans notre adorable auberge.

    Les livres de la série l’auberge de l’ange gardien sont dans l’ordre :

    1. L’auberge de l’ange gardien (1863)
    2. Le Général Dourakine (1863)

    L’ordre chronologie est identique à l’ordre de parution.

    Faut-il lire la série l’auberge de l’ange gardien dans l’ordre ?

    Oui Il est recommandé de lire la série dans l’ordre pour une expérience de lecture optimale. Mais, en soi, chaque histoire étant entière, vous pouvez lire dans l’un ou l’autre des sens sans que cela nuise à votre expérience de lecture.

    Les romans indépendants de la comtesse de Ségur :

    L’ensemble des autres recueils et romans de la comtesse de Ségur sont dans l’ordre :

    1. Les nouveaux contes de fées (1856)
    2. Mémoires d’un âne (1860)
    3.  Pauvre Blaise (1861)
    4. La sœur de Gribouille (1862)
    5. Les bons enfants (1862)
    6. Les deux nigauds (1863)
    7. François le bossu (1864)
    8. Un bon petit Diable (1865)
    9. Jean qui grogne et Jean qui rit (1865)
    10. Comédies et proverbes (1866)
    11. La Fortune de Gaspard (1866)
    12. Quel amour d’enfant (1867)
    13. Le mauvais Génie (1867)
    14. Le Chemineau (1868)
    15. Après la pluie, le beau temps (1871)

    Si l’envie vous prend de redécouvrir seul ou accompagné, les petites madeleines que sont les histoires de la comtesse, n’hésitez pas à acquérir le coffret de trois volumes regroupant ses plus beaux titres.

    close

    Hey salut l'addict des livres 👋
    Ravi de vous voir sur le blog !

    Inscrivez-vous pour recevoir des recommandations de livres de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

    Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.