Les 5 Meilleurs Livres d’Amélie Nothomb

Amélie Nothomb (de son vrai nom Fabienne Claire Nothomb) est une écrivaine d’origine belge qui a vu le jour le 09 juillet 1966 à Etterbeek. 

De renommée internationale, elle a été lauréate de plusieurs récompenses prestigieuses à l’instar du Grand Prix du Roman de l’Académie Française en 1999 et du prix Renaudot en 2020. 

Polyglotte depuis l’enfance, elle se démarque aussi par son côté multiculturel. En effet, le père d’Amélie fut un diplomate aguerri qui se déplaçait toujours avec sa famille. 

C’est ainsi qu’il se rendit dans plusieurs pays exotiques à savoir le Japon, la République Populaire de Chine, le Laos, le Bangladesh, la Thaïlande, la Birmanie… 

Après une expérience professionnelle non-concluante dans les années 90, Amélie Nothomb rédige et publie le meilleur livre de sa jeune carrière intitulé Hygiène de l’assassin

Ce fut le top départ d’une bibliographie riche en romans, pièces de théâtres, articles, paroles de chansons. 

Si vous souhaitez découvrir sa plume prolifique, voici un top 5 des meilleurs romans d’Amélie Nothomb !

Hygiène de l’assassin (1993)

Paru en 1993, il s’agit du premier livre de la jeune femme d’antan. De prime abord, cet ouvrage prometteur rassemble tous les ingrédients du best-seller…

Un titre assez mystérieux

L’intitulé Hygiène de l’assassin évoque la vie d’un tueur qui n’a jamais pu être confondu. Toutefois, l’intrigue va au-delà des espérances les plus folles !

Principalement composé de dialogue, ce livre met en avant le cynisme prononcé de l’auteure ainsi que ses saillies littéraires.

Un personnage central fort

Une chose est sûre, vous ne risquez pas d’oublier Prétextat Tach d’aussitôt !

Cet homme dont les jours sont comptés se distingue par un caractère incroyablement revêche. 

Tous les qualificatifs négatifs semblent s’appliquer à sa personne… Prétextat est excentrique, imbu de sa personne, très cultivé, misanthrope, bizarre.

Mais le poison le plus redoutable a forcément son antidote et le sien a un prénom : Nina. La jeune journaliste va s’immiscer au cœur de la vie de l’auteur. 

Des secrets inavouables…

Pendant la lecture, j’ai été saisie par l’ambiance “polaresque” de ce livre. La tension croît jusqu’au point culminant. 

Les éléments apparaissent progressivement et constituent une sorte de puzzle que le lecteur doit assembler avant le grand dénouement. 

La révélation finale arrive un peu brutalement, sans que l’on y soit préparé. C’est aussi cela qui fait la force d’Amélie Nothomb !

Un exercice littéraire prodigieux

Finalement, je suis ressortie complètement bouleversée de cette lecture. Le roman est certes court, mais l’écrivaine belge réussit un incroyable tour de force.

Le contenu est rythmé et maîtrisé du début jusqu’à la fin. Il donne envie de le lire d’une traite sans s’arrêter.

Amélie Nothomb signe le meilleur livre du début de sa carrière !

Stupeur et tremblements (1999)

Ce roman d’inspiration autobiographique a énormément séduit les lecteurs, compte tenu de son caractère intimiste. 

La jeune femme y relate une expérience singulière qui a durablement marqué sa vie. En effet, Amélie Nothomb (âgée de 24 ans à l’époque) décide de retourner au Japon.

Elle désire s’établir durablement dans ce pays où elle a passé sa petite enfance. Cependant, les choses ne se passent pas tout à fait comme prévu.

Impossible de ne pas être surpris pendant la lecture de cet ouvrage. 

Comment dire ? J’ai longtemps eu à fantasmer sur cette fabuleuse contrée orientale, ses valeurs, ses personnages historiques…

Hélas, rien ne me préparait à la réalité des faits ! 

Amélie Nothomb y dresse un portrait peu flatteur de la société nipponne. Je découvrais peu à peu les dessous d’une civilisation hiérarchisée à l’extrême. 

Quid des protagonistes ?

Parmi les personnages les plus marquants de ce bouquin, Fubuki San figure certainement en première place. 

La belle japonaise fascine tant l’écrivaine qu’elle ne désire qu’une chose : rentrer dans ses petits papiers. 

Malheureusement, ses tentatives maladroites ne réussissent qu’à la reléguer tout en bas de l’organigramme, jusqu’aux “chiottes”. Et non, ce n’est pas un euphémisme !

À mille lieux du monde occidental… 

Stupeur et tremblements raconte l’histoire d’un choc culturel immense

Au fil des pages, l’autrice essaye de dédramatiser la situation vécue. Par contre, elle prend énormément plaisir à raconter ses petites anecdotes. 

Le texte est léger, vif, instructif, plaisant, drôle et surtout dépaysant !

En somme, Amélie Nothomb signe un livre riche en enseignements pour notre plus grand bonheur. 

Il s’agit certainement du meilleur livre de l’année 1999 !

Stupeur et Tremblements
  • Stupeur et Tremblements
  • Nothomb, Amélie (Auteur)

Métaphysique des tubes (2005)

Encore une fois, Amélie Nothomb frappe juste avec un titre tape-à-l’œil !

Métaphysique des tubes relate sa petite enfance dans le moindre détail. Hormis ses propres souvenirs, la romancière a convoqué ceux de sa famille. 

Le contexte

Comme il est de coutume, le père Nothomb a été affecté dans un État lointain de la Belgique. Cette fois, il s’agit du Japon, encore appelé “pays du soleil levant”. 

À cet âge, on est forcément dépendant des autres, surtout des adultes. Voilà pourquoi Amélie Nothomb a eu l’idée saugrenue de s’observer comme un phénomène étrange. 

En réalité, le contenu souligne tant d’éléments… Certains lecteurs ont forcément été séduits par les aspects psychiatriques relevés.

De l’état de plante à une transformation progressive

Au début, tout est ordinaire. Amélie mange, boit, dort, végète. Mais un beau jour, la jeune enfant prend conscience d’elle-même ; ainsi naquit le “Moi” !

Par ailleurs, l’écrivaine assimile sa petite enfance à un état divin. Pour elle, elle serait “Dieu”. Une fois de plus, nous sommes témoin de cette mégalomanie exagérée… 

Un contenu globalement intéressant

Le récit s’enrichit au fur et à mesure de certaines connaissances théoriques et pratiques chez le tout-petit : motricité, apprentissage du langage, croissance. Rien n’a été laissé au hasard.

Je ne veux surtout pas spoiler, mais il faut bien que je vous incite à lire ce bouquin !

À l’âge de trois ans, Amélie Nothomb fait l’expérience du décès. Elle va essayer de se donner la mort d’une façon particulière… Je n’en dirais pas plus.

Avec Métaphysique des tubes, l’auteure signe son meilleur livre de la décennie 2000 – 2010.

Soif (2018)

En temps normal, je m’habitue rapidement au niveau d’excentricité proposé par la romancière. Mais là, il faut avouer que le niveau est un cran au-dessus !

Un livre aux relents religieux

Dans Soif, il est question d’un personnage historique : Jésus, le Christ. Ici, Amélie Nothomb s’approprie la vie du Sauveur afin de la conter à sa façon. 

Sur la forme, je dois avouer que ce bouquin tape à l’œil. Mi-provocateur et mi-sérieux, il semble nous entraîner au bord du précipice. 

Toutefois, j’ai également été marquée par la présence des pages blanches, de la police, de la taille des caractères. J’ai eu l’impression de lire une sorte de manuscrit inachevé.

Une fois parvenue au fond… Alerte danger !

Une “humanisation” problématique du Christ

Amélie Nothomb a tenté un pari plutôt risqué : utiliser Jésus comme un cobaye à la condition humaine et à la vie en générale. 

Les sujets évoqués au fil de lignes tournent autour de la sociologie, la philosophie. Elle a aussi convoqué d’autres styles littéraires à l’instar de la poésie et la fiction.

Pire, l’autrice va jusqu’à attribuer des relations intimes au Christ. Elle le décrit comme un homme charnel, traversé par des émotions propres à la nature de l’être humain.

Un avis négatif

En tant que chrétienne, j’ai eu beaucoup de mal à lire Soif. Les mots qui me viennent à l’esprit sont “osé”, “culotté” et “blasphématoire” dans une certaine mesure.

Pour terminer, je conseille à ceux qui ont des convictions religieuses fortes de bien peser le pour et le contre avant de s’engager dans une lecture pareille. 

Il n’est certainement pas son meilleur livre en tout cas !

Soif
  • Nothomb, Amélie (Auteur)

Premier sang (2020)

Le trentième livre d’Amélie Nothomb a beaucoup fait parlé de lui. Grâce à sa verve incomparable, la romancière a pu remporter le prestigieux prix Renaudot en 2020 et se classe indubitablement comme l’un des meilleurs livres d’Amélie Nothomb.

De quoi parle l’autrice ?

Premier sang évoque la vie d’un grand homme. Il s’agit de Patrick Nothomb, son père. 

Rédigée comme une rétrospective, la trame nous balade aux quatre coins du globe. L’intrigue nous mène successivement au Congo, en Thaïlande, au Laos, en Italie, au Japon…

Ceux qui connaissent Amélie Nothomb savent à quel point ce dernier pays occupe une place à part dans sa vie depuis sa tendre enfance.

D’ailleurs, son séjour en terre nipponne a inspiré plusieurs de ses romans, parmi lesquels figurent en bonne place Stupeur et tremblements et Métaphysique des tubes

Un événement inédit conté

L’écrivaine belge revient sur un fait marquant de la carrière de son père : une prise d’otage spectaculaire survenue en 1964 au Congo Belge.

Patrick est un jeune diplomate récemment affecté dans un État étranger pour la toute première fois. Malheureusement, sa vie bascule moins d’une semaine plus tard.

En effet, des rebelles congolais décident de prendre en otage près de 2000 personnes pendant des jours.

Faire corps avec son héros

Amélie va donc se mettre dans la tête de son papa adoré. A-t-il eu peur, faim ou soif ? Comment agissait-il sous la menace des armes ?

Toutes ces questions sont explorées de long en large avec une bonne dose d’humour et de cynisme. 

Pour conclure, Premier sang redonne vie à cet homme décédé au début du premier confinement 2020. N’ayant pu faire dignement ses adieux, elle a choisi de les écrire. 

Il s’agit incontestablement du meilleur livre de l’écrivaine ces dernières années.

Pour finir, je vais vous donner une petite astuce pour lire gratuitement les romans d’Amélie Nothomb.

Alors oui, vous n’aurez pas de livre papier gratuitement mais plutôt un livre audio ! Les romans se prêtent super bien à la lecture audio et si vous ne vous êtes jamais essayé aux livres audio, c’est peut-être le moment d’essayer.

Pour obtenir gratuitement un livre audio de votre choix, il suffit de vous inscrire à l’offre d’essai Audible de 30 jours, résiliable à tout moment.

En vous inscrivant, votre premier livre audio est 100% gratuit. Il ne reste plus qu’à sélectionner le livre de votre choix, comme par exemple Le premier sang 😉

Il est normalement payant, mais vu que vos deux premiers livres audio vous sont offerts, vous l’aurez gratis :

Bonne écoute !

close

Hey salut l'addict des livres 👋
Ravi de vous voir sur le blog !

Inscrivez-vous pour recevoir des recommandations de livres de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.