Jalna : Chronologie et Ordre de Lecture

Dans quel Ordre Lire Jalna, la saga des Whiteoak ?

Jalna, la saga des Whiteoak de Mazo de la roche est composée de 16 romans dans sa version originale mais compilée en 4 volumes dans la version Française, par les éditions Omnibus.

Voici l’ordre de lecture des différents livres de Jalna, la saga des Whiteoak :

  1. Jalna – La saga des Whiteoak Tome 1
  2. Jalna – La Saga des Whiteoak Tome 2
  3. Jalna – La Saga des Whiteoak Tome 3
  4. Jalna – La Saga des Whiteoak Tome 4

Les livres sont plutôt volumineux, plus de 1000 pages chacun 😉

Faut-il lire Jalna, la saga des Whiteoak dans l’ordre ?

La réponse est oui. La saga suit une chronologie, il est donc important de les lire dans l’ordre pour une bonne compréhension de l’histoire et une expérience de lecture optimale.

Si vous êtes là juste pour la liste des livres de la saga Jalna de Mazo de la roche et leur ordre de publication, vous pouvez vous arrêter là.

Mais avant de continuer je vais donner une petite astuce pour ceux qui souhaitent lire les livres de cette liste gratuitement.

Alors oui, vous n’aurez pas de livre papier gratuitement mais plutôt un livre audio ! Les romans et ceux de la saga Jalna en particulier se prêtent super bien à la lecture audio et si vous ne vous êtes jamais essayé aux livres audio, c’est peut-être le moment d’essayer.

Pour obtenir gratuitement un livre audio de votre choix, il suffit de vous inscrire à Audible.

En vous inscrivant, vos 2 premiers livres audio 100% gratuit. Il ne reste plus qu’à sélectionner le livre de votre choix, en l’occurence le premier tome de la saga😉

Il est normalement payant mais vu que vos deux premiers livres audio vous sont offerts, vous l’aurez gratis :

Si vous voulez connaître les autres romans qu’elle a écrit ou en savoir plus sur l’auteur, vous pouvez continuer la lecture.

Les autres romans de Mazo de la Roche

En dehors de Jalna, la saga des Whiteoak, Mazo de la Roche a également d’autres romans dont quatre disposent aujourd’hui d’une traduction française.

Il s’agit de :

  • La Vraie Maison, Begh, 1946 ;
  • Croissance d’un homme, Begh, 1947 ;
  • Trois Petits Diables, Hachette, Bibliothèque Verte, 1957
  • La Fille de Renny, Le Livre de Poche, 1972 ;

Ces livres sont difficilement trouvables aujourd’hui mais si vous arrivez à mettre la main dessus, vous pouvez les lire individuellement sans problème. Aucun roman n’étant lié à l’autre par l’intrigue, vous pouvez les lire dans n’importe quel ordre.

Qui est Mazo de la Roche ?

Mazo De la Roche (15 janvier 1879 – 12 juillet 1961), née Mazo Louise Roche à Newmarket en Ontario, est une romancière canadienne d’expression anglaise, auteur de Jalna, l’une des sagas les plus populaires de son époque.

Mazo De la Roche était l’enfant unique de William Roche, un représentant de commerce, et d’Alberta (Lundy) Roche. C’était une enfant solitaire ; sa famille déménagea à plusieurs reprises au cours de son enfance en raison du mauvais état de santé de sa mère et des emplois variés de son père. Elle devint une lectrice passionnée et développa son propre monde de fiction, qu’elle appelait « La Pièce » (The Play), et au sein duquel elle inventait des scènes et des personnages. Elle écrivit sa première nouvelle à l’âge de neuf ans.

Au hasard de ses déplacements, la famille s’installa pour quelques années dans une ferme appartenant à un homme fortuné qui considérait son exploitation comme un hobby. C’est là que Mazo commença à développer son univers imaginaire de l’aristocratie rurale, qui allait devenir Jalna.

Alors qu’elle avait sept ans, ses parents adoptèrent sa jeune cousine orpheline Caroline Clement, qui entra dans son jeu de monde imaginaire et allait devenir la compagne de toute sa vie. Elles menaient une vie très retirée et leur relation fut peu évoquée dans la presse. En 1931, elles adoptèrent deux enfants dont les parents décédés avaient été amis des Clement et des de la Roche.

Avant de devenir célèbre, elle vécut pendant cinq ans à Sovereign House à Bronte (banlieue de Oakville, déclarée demeure historique par la Bronte Historical Society. Le nom de Whiteoaks dans les Chroniques de Whiteoaks est une allusion à la région d’Oakville-Bronte.

close

Hey salut l'addict des livres 👋
Ravi de vous voir sur le blog !

Inscrivez-vous pour recevoir des recommandations de livres de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.