Dans Quel Ordre lire Emmanuel Kant?

Après Nietzsche, il est temps de s’attaquer à un autre philosophe allemand majeur des siècles derniers : Emmanuel Kant.

Alors oui, les lecteurs informés devraient normalement objecter à cette introduction car, Kant, même s’Il est généralement considéré comme un philosophe allemand et qu’il a écrit en allemand, n’est historiquement pas allemand.

Il est né à Königsberg en Prusse. La ville elle-même porte désormais le nom de Kaliningrad, qui fait partie de la Russie. Mais, oui, nous le considérons ordinairement comme un grand philosophe allemand, appartenant au panthéon de la philosophie.

Mais nous ne sommes pas ici pour parler de sa nationalité mais plutôt de ses oeuvres, principalement de leur ordre de lecture.

Si vous souhaitez découvrir les œuvres de Kant, vous vous demandez sûrement « dans quel ordre le lire? ». Ou peut être plus simplement « Quel livre de Kant lire en premier? ».

Toutes les réponses dans ce guide.

Sommaire

    Liste des œuvres de Kant

    Avant d’aborder l’ordre de lecture, voyons d’abord la bibliographie de Kanten détail.

    Voici la liste des œuvres philosophiques de Kant classés dans l’ordre :

    1. L’unique fondement possible d’une démonstration de l’existence de Dieu (1762).
    2. Essai pour introduire en philosophie le concept de grandeur négative (1763).
    3. Rêves d’un visionnaire expliqués par des rêves métaphysiques, (dont le titre est aussi traduit, en français : « Rêves d’un visionnaire »), (1766).
    4. Dissertation de 1770 (1770).
    5. Des différentes races humaines (1775).
    6. Critique de la raison pure (1781 ; 2de éd. 1787).
    7. Prolégomènes à toute métaphysique future qui voudra se présenter comme science (1783)
    8. Idée d’une histoire universelle d’un point de vue cosmopolitique (1784).
    9. Qu’est-ce que les Lumières ? (1784).
    10. Fondements de la métaphysique des mœurs (1785).
    11. Premiers principes métaphysiques de la science de la nature (1786).
    12. Que signifie : s’orienter dans la pensée ? (1786).
    13. Conjectures sur le commencement de l’histoire humaine (1786).
    14. Critique de la raison pratique (1788).
    15. Critique de la faculté de juger (1790).
    16. Sur le mysticisme et les moyens d’y remédier (1790).
    17. Sur l’échec de toute tentative philosophique en matière de théodicée (1791).
    18. Sur le mal radical (1792).
    19. La Religion dans les limites de la simple raison (1793).
    20. Sur l’expression courante : il se peut que ce soit juste en théorie, mais en pratique, cela ne vaut rien (1793).
    21. La Fin de toutes choses (1794).
    22. Vers la paix perpétuelle (1795).
    23. Métaphysique des mœurs (1796-1797).
    24. Sur un prétendu droit de mentir par humanité (1797).
    25. Conflit des facultés (1798).
    26. Anthropologie d’un point de vue pragmatique (1798).
    27. Logique (1800).
    28. Géographie physique (1802-1803).
    29. Réflexions sur l’éducation ou Traité de pédagogie (1803).
    30. Quels progrès effectifs a accomplis la métaphysique depuis l’époque de Leibniz et de Wolff ? (1804).

    Si Kant a une vaste bibliographique, quelques oeuvres sortent du lot et sont considérées comme ses principales. Il s’agit de :

    Maintenant que nous avons posé les bases, répondons à la fameuse question ; « Quel Kant lire en premier? ».

    Quel Kant lire en premier ? Par Quoi commencer ?

    Kant est surtout lu pour les œuvres majeures de sa période critique. En philosophie théorique, ce sont :

    1. Prolégomènes à toute métaphysique future qui voudra se présenter comme science (1783),
    2. Critique de la raison pure (1781 ; 2de éd. 1787)
    3. Premiers principes métaphysiques de la science de la nature.

    En philosophie pratique, il s’agit de :

    1. Fondements de la métaphysique des mœurs (1785).
    2. Critique de la raison pratique (1788)
    3. Métaphysique des mœurs (1796-1797)..

    Et enfin, le dernier ouvrage majeur relie les thèmes de la philosophie théorique et pratique : Critique de la faculté de juger (1790).

    C’est l’ordre généralement conseillé pour lire et découvrir Kant.

    Si vous connaissez déja les travaux de Hume et Leibniz, c’est un bon plus car vous serez à l’aise ave les idées philosophiques auxquelles Kant répond.

    Mais retenez que le plus grand défi avec Kant est d’avoir l’engagement et la capacité de lecture nécessaire pour suivre ses raisonnements, ce qui est plus une question de compétence cognitive générale que de compétence avec des idées philosophiques particulières.

    close

    Hey salut 👋
    Ravi de vous voir sur le blog

    Inscrivez-vous pour recevoir des recommandations de livres de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

    Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.