Liste des livres de Valérie Perrin (dans l’ordre)

Voici la liste des romans et recueils de nouvelles de Valérie Perrin dans leur ordre de parution :

  1. Les oubliés du dimanche, 2015
  2. Changer l’eau des fleurs, 2018
  3. Appelez-moi Britney, 2019 (nouvelles)
  4. Trois, 2021

Faut-il lire les livres de Valérie Perrin dans l’Ordre ?

Eh bien, la réponse est non !

L’écrivaine a pris l’habitude de rédiger ses textes sans tenir compte du précédent. Toutes ses œuvres sont indépendantes.

Comme vous pouvez le constater, la bibliographie de Valérie Perrin est très courte. Néanmoins, ses romans se distinguent par l’incroyable dextérité de sa plume.

Au passage, je vais vous donner une petite astuce pour lire les romans de Valérie Perrin gratuitement.

Alors oui, vous n’aurez pas de livre papier gratuitement mais plutôt un livre audio ! Les romans se prêtent super bien à la lecture audio et si vous ne vous êtes jamais essayé aux livres audio, c’est peut-être le moment d’essayer.

Pour obtenir gratuitement un livre audio de votre choix, il suffit de vous inscrire à l’offre d’essai Audible de 30 jours, RÉSILIABLE A TOUT MOMENT, SANS FRAIS.

En vous inscrivant, votre premier livre audio est 100% gratuit. Il ne reste plus qu’à sélectionner le livre de votre choix, par exemple « changer l’eau des fleurs » 😉

Il est normalement payant, mais vu que le premier est offert, vous l’aurez gratis :

Bonne écoute !

Voici un bref aperçu de ses ouvrages phares :

Changer l’eau des fleurs

De nombreuses personnes manifestent un bref recul lors de la lecture du résumé de Changer l’eau des fleurs. “Une intrigue qui se déroule dans un cimetière ? Non, merci…”

Mais contrairement aux idées reçues, ce roman ne célèbre pas les morts. Chaque phrase fait l’éloge de la vie !

Changer l’eau des fleurs raconte l’histoire d’une femme, Violette. Celle-ci n’a connu que des hauts et des bas. Son existence a été marquée par tant de souffrances…

Tout commence dès sa naissance. Pendant que d’autres se lovent dans les bras chaleureux de leur maman, Violette naît sous X dans un hôpital français.

Très vite, l’absence d’une figure maternelle se fait sentir. Cependant, Violette est de ceux qui puisent leur force dans les épreuves ! Elle répare progressivement des failles puis finit par construire un foyer à son tour.

En tant que garde cimetière, elle rencontre régulièrement de nouvelles personnes. Mieux, Violette offre le gîte à tous ces étrangers de passage dans son sanctuaire.

Jusqu’au jour où un homme et une femme prennent possession de son espace… Pour le meilleur et le pire.

Valérie Perrin est l’une des rares romancières capable de magnifier le quotidien des gens ordinaires. Avec ses mots, tout devient lumineux, beau, exceptionnel.

Le monde brut, violent et oppressif que nous connaissons se transforme complètement sous la plume de l’écrivaine. Changer l’eau des fleurs est à l’opposé des contenus anxiogènes que nous côtoyons. 

Valérie Perrin nous inonde d’ondes positives, d’espoir, de poésie, de beauté, d’humanisme. Ces sentiments souvent considérés comme désuets font du bien au corps et à l’âme. Quelle bonté !

Avec Violette, le lecteur retrouve le plaisir du quotidien. Être en vie, savourer un bon café, respirer l’air pur, admirer des fleurs… Toutes ces petites choses que nous banalisons chaque jour.

En conclusion, Changer l’eau des fleurs est un très beau livre. N’hésitez pas à le lire afin d’obtenir votre dose de “feel good” !

Trois

Dès la quatrième de couverture, le lecteur est immédiatement saisi par cet extrait :

“Je m’appelle Virginie. Aujourd’hui, de Nina, Adrien et Etienne, seul Adrien me parle encore. Nina me méprise. Quant à Etienne, c’est moi qui ne veut plus de lui. 

Pourtant ils me fascinent depuis l’enfance. Je ne me suis jamais attachée qu’à ces trois là”.

D’emblée, la répartition des rôles saute aux yeux. D’une part, il y a le trio composé d’une fille et deux garçons : Nina, Adrien, Etienne. D’autre part, une quatrième personne gravite autour du groupe. 

Qui est-elle ? Quel rôle va-t-elle jouer dans ce roman attrayant ? Pour avoir une réponse à ces questions, une brève incursion dans le passé s’impose…

Revenons au point zéro de l’histoire, en 1986. Cette année-là, trois gamins venant d’horizons divers se rencontrent à l’école. 

Très vite, le trio devient inséparable. Malgré les exigences scolaires de la classe de CM2 et leurs familles respectives, ils tiennent le coup.

Par ailleurs, les amis ont une idée en tête : quitter leur lieu de résidence actuel pour aller vivre à Paris ! Malheureusement, un évènement inattendu fera basculer toutes leurs certitudes.

Quelques années plus tard, la vie oblige Nina, Adrien, Etienne et Virginie à emprunter des chemins différents. Cette dernière devient journaliste.

La jeune femme exerce paisiblement ses missions jusqu’au jour où elle doit couvrir une affaire mystérieuse. En effet, un véhicule abandonné a été extrait des profondeurs du lac voisin.

D’où vient cette épave ? Le trio sait-il quelque chose à son sujet ? Quel est le lien historique existant entre cette relique et Virginie ?

Une enquête hors-norme débute donc sur ces faits. Mais l’autrice ne se contente pas de résoudre un mystère vieux de trente ans…

Valérie Perrin nous aide à nous remémorer cette période de la vie qu’est l’adolescence. Entre les poussées d’acné, les premières amours, et l’affirmation de soi, pas facile pour les uns et les autres de se retrouver !

Toutefois, le trio peut compter sur cette belle amitié capable de balayer d’un revers de la main les combats du quotidien.

Les oubliés du dimanche : le meilleur roman de Valérie Perrin ?

Valérie Perrin marque un grand coup avec ce très beau livre !

Les oubliés du dimanche a été publié en 2015 aux éditions Albin Michel. Dès sa sortie officielle, les ventes n’ont cessé de croître.

Ce roman pas comme les autres met en lumière le lien inter-générationnel. D’une part, le lecteur découvre Julie, la vingtaine. La jeune femme porte un bagage émotionnel lourd pour son âge…

Mlle Neige est une orpheline. Il y a quelques années, elle a perdu ses parents dans un tragique accident de voiture. Hélas, ces derniers étaient accompagnés par un deuxième couple.

Après la double tragédie, Julie et son cousin sont recueillis par leurs grand-parents. Les deux enfants s’appuient l’un sur l’autre pour avancer à l’unisson.

Durant son parcours universitaire, Julie se tourne vers des études de santé. Elle finit par dénicher un poste au sein d’une maison de retraite. Tout va bien… jusqu’à sa rencontre avec le second personnage principal.

En effet, Hélène Hel coule de vieux jours dans les murs douillets de “Les Hortensias.” Témoin privilégié de la Seconde Guerre mondiale, elle évoque régulièrement les drames dont elle a été victime à ce moment.

De fil en aiguille, les deux protagonistes nouent un lien indéfectible. Des oreilles attentives et des paroles murmurées dans leur creux finissent par délier les secrets du passé…

Que cache Hélène ? Ces informations peuvent-elles avoir un impact sur le présent ?

Par ailleurs, que s’est-il réellement passé lors du décès des parents de Julie ? Les rapports de police corroborent-ils la vérité ? Tant de zones obscures à éclaircir.

Les oubliés du dimanche a véritablement conquis le public français ! Plusieurs magazines à l’instar de Télématin, Le Parisien et Elle ont rédigé de belles critiques. 

S’agissant des récompenses obtenues, la liste est si longue ! Près de 13 trophées se disputent la palme d’or de la primauté.

Compte tenu des points précédents, Les oubliés du dimanche est certainement le meilleur livre de Valérie Perrin !

Qui est Valérie Perrin ? 

Valérie Perrin est une fringante quinquagénaire née le 19 janvier 1967 à Remiremont, une commune française de la région Grand Est.

Elle vit une enfance calme, entourée d’une famille de sportifs. Par contre, l’adolescence lui fait prendre un chemin atypique.

Malheureusement, la jeune Valérie apprécie peu l’école. Contrairement aux autres, elle a l’impression de ne pas être à sa place, malgré ses multiples efforts.

Finalement, la romancière abandonne l’école en classe de première, puis prend un aller simple pour Paris. Là-bas, elle va vivre de petits boulots durant plusieurs mois.

Valérie Perrin finit par trouver une certaine stabilité émotionnelle et financière. Dans la foulée, elle fonde une famille avant de s’installer à Trouville-sur-Mer, une charmante commune normande.

Son existence suit un tracé plat jusqu’au jour où elle fait la rencontre d’un homme. Il s’agit de Claude Lelouch, un producteur, réalisateur et scénariste français.

Avec lui, Valérie Perrin entame une belle carrière cinématographique. Elle exerce surtout comme co-scénariste auprès de cet immense personnage.

Ce n’est qu’en 2015 qu’elle devient véritablement écrivaine. Au cours de cette année décisive, Valérie Perrin publie son premier ouvrage intitulé Les oubliés du dimanche. Et pour un premier essai, c’est un succès…

Le roman rafle près de 13 prix littéraires, dont le Prix du premier roman de Chambéry (2016), le prix Chronos (2016) et le Choix des libraires (2018).

Les critiques ne cessent de valoriser sa plume, ainsi que son style d’écriture à la fois fort et sensible.

Trois ans plus tard, elle retente l’expérience avec Changer l’eau des fleurs. Même son de cloche chez les médias ! En 2021, Valérie Perrin présente Trois, une histoire pleine d’intrigues, de suspense et de rebondissements…

En somme, l’autrice française fait partie des rares artistes autodidactes de l’hexagone. La romancière, photographe de plateau et scénariste ne cesse de s’affirmer auprès du public.

Un talent à suivre de très près, au vu de sa qualité intrinsèque.

close

Hey salut 👋
Ravi de vous voir sur le blog

Inscrivez-vous pour recevoir des recommandations de livres de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.