Liste des Livres de Katherine Pancol et Leur Ordre de Lecture

Voici la liste de tous les livres de Katherine Pancol dans l’ordre de parution :

  1. Moi d’abord, 1979
  2. La Barbare, 1981
  3. Scarlett, si possible, 1985
  4. Les Hommes cruels ne courent pas les rues, 1990
  5. Vu de l’extérieur, 1993
  6. Encore une danse, 1998
  7. J’étais là avant, 1999
  8. Et monter lentement dans un immense amour…, 2001
  9. Un Homme à distance, 2002
  10. Embrassez moi, 2003
  11. Les Yeux jaunes des crocodiles, 2006
  12. La Valse lente des tortues, 2008,
  13. Les Écureuils de Central Park sont tristes le lundi, 2010
  14. Muchachas, 2014
  15. Muchachas 2, 2014
  16. Muchachas 3, 2014
  17. Trois baisers, 2017
  18. Bed Bug, 2019
  19. Eugène et moi, 2020

Katherine Pancol : Y a-t-il un ordre de lecture ?

Faut-il nécessairement lire les livres de Katherine Pancol dans l’ordre ?

La réponse courte est non.

Les romans de Pancol peuvent être lu dans n’importe quel ordre… à l’exception de quelques uns.

Il s’agit de la série Joséphine, composée de 3 livres dont voici l’ordre :

Ainsi que de la série Muchachas composée de trois livres dont voici l’ordre :

En dehors de ces dix livres, aucun roman n’est lié à l’autre par une quelconque intrigue. Il y a juste quelques thématiques fétiches de l’auteur qui reviennent souvent.

Au passage, avant de continuer je vais donner une petite astuce pour ceux qui souhaitent lire les livres de cette liste gratuitement.

Alors oui, vous n’aurez pas de livre papier gratuitement mais plutôt un livre audio ! Les romans et ceux de Pancol en particulier se prêtent super bien à la lecture audio et si vous ne vous êtes jamais essayé aux livres audio, c’est peut-être le moment d’essayer.

Pour obtenir gratuitement un livre audio de votre choix, il suffit de vous inscrire à Audible.

En vous inscrivant, vos 2 premiers livres audio 100% gratuit. Il ne reste plus qu’à sélectionner le livre de votre choix 😉

Si vous êtes là juste pour la liste des livres de Katherine Pancol et leur ordre de lecture, vous pouvez vous arrêter là.

Mais si vous voulez en savoir plus sur l’auteur, vous pouvez continuer la lecture. 

Qui est Katherine Pancol ?

Katherine Pancol naît au Maroc, où son père ingénieur, construit des barrages et des immeubles, sa mère est institutrice1. Elle a cinq ans quand ses parents rentrent en France et s’installent à Paris.

Après la séparation de ses parents, elle suit les pérégrinations de sa mère qui lui fait la classe. Lisant beaucoup, elle n’intègre l’école qu’au CM1. Elle décroche son baccalauréat à seize ans, puis suit des études classiques. Elle s’inscrit en fac de lettres à Nanterre, en licence, puis en maîtrise et doctorat de lettres modernes.

En 1973, elle coécrit pour la chanteuse Sheila, avec Claude Carrère, producteur de cette dernière, le texte de la chanson Mélancolie, qui est l’adaptation de Melody lady du groupe Sunshine, et qui obtient un important succès au hit-parade. En 1974, elle est professeur de français et latin à Lausanne.

Après divers petits boulots, à vingt ans, elle devient journaliste et entre à Paris Match puis à Cosmopolitan, après une rencontre avec Juliette Boisriveaud, alors rédactrice en chef du journal. C’est alors que la maison d’édition Robert Laffont la remarque et lui demande d’écrire un roman.

Ce sera Moi d’abord4, en 1979, est son premier roman, mais aussi son premier succès. 300 000 exemplaires sont vendus5. Sa vie change. Pour ne pas perdre la tête, elle part vivre à New York et y passe huit ans.

Elle suit des cours d’écriture créative à l’université Columbia, et écrit son deuxième roman, La Barbare, en 1981, puis Scarlett si possible8 (1985), Les Hommes cruels ne courent pas les rues (1990).

Après avoir vécu pendant huit ans avec Pierre Lescure, elle épouse en 1987, Pierre Pichot de Champfleury, rencontré à New York, avec qui elle a deux enfants nés en 1987 et 1989. Parallèlement, elle travaille pour Le Journal du dimanche, Elle et Paris Match où elle alterne chroniques, reportages et interviews, notamment avec des personnalités comme Ronald Reagan, Jacques Chirac, Johnny Hallyday et Louise Brooks.

Elle divorce11, rentre en France en 1991 et continue d’écrire : Vu de l’extérieur, Une si belle image, Encore une danse, J’étais là avant, Et monter lentement dans un immense amour, Un homme à distance, Embrassez-moi. Mais c’est en 2006 qu’elle connaît un succès foudroyant avec le premier tome de ce qui va devenir une trilogie.

Son roman Les Yeux jaunes des crocodiles la propulse à nouveau au sommet des listes des meilleures ventes. Vendu à près de deux millions d’exemplaires13, traduit en 31 langues, ce roman reçoit le prix Maison de la Presse en France, un prix des Lecteurs en Allemagne, le Lovelybooks-Leserspreis, et un prix de littérature contemporaine en Russie en 2007. Un succès que ne démentiront pas les deux autres livres de la série : en 2008 La Valse lente des tortues15 et en 2010 Les Écureuils de Central Park sont tristes le lundi16.

Le 21 janvier 2011, le magazine professionnel Livres-Hebdo écrivait : « Qui n’a pas lu Katherine Pancol cette année ? Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi arrive en tête des meilleures ventes des romans avec 389 400 exemplaires vendus, précédant La Carte et le Territoire de Michel Houellebecq (360 900 ventes), prix Goncourt 2010. »

Katherine Pancol partage sa vie entre la Normandie et Paris.

close

Hey salut l'addict des livres 👋
Ravi de vous voir sur le blog !

Inscrivez-vous pour recevoir des recommandations de livres de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.