Dans Quel Ordre Lire Blackwater de Michael McDowell ?

Blackwater de Michael Mcdowell est la saga phénomène qui agite la sphère littéraire ces derniers mois.

Blackwater est la saga d’une petite ville, Perdido en Alabama, et d’Elinor Dammert, l’étrangère qui y débarque dans des circonstances mystérieuses, le dimanche de Pâques 1919.

En surface, Elinor est gracieuse, charmante, soucieuse d’appartenir à Perdido et désireuse d’épouser Oscar Caskey, le fils aîné de la première famille de Perdido. Mais, sous sa belle apparence se cache un lourd secret…

En général, il est conseillé de lire les séries dans un certain ordre chronologique. Est-ce le cas pour la série Blackwater de Michael McDowell? Si oui, dans quel ordre faut-il les lire ?

Ce sont les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article où vous trouverez tous les livres de la série ainsi que leur ordre chronologique de lecture.

Sans plus tarder, rentrons dans le vif du sujet.

Sommaire

    Liste des Livres de Blackwater et Leur Ordre de Lecture

    La saga de la famille Caskey a été initialement publiée en 1986 en anglais sous la forme d’une série de six romans au début des années 80, à l’apogée des livres de poche d’horreur bon marché.

    Cette saga a été traduite en 2022 et publiée par les éditions Monsieur Toussaint Louverture

    Voici la liste des livres de la série Blackwater dans l’ordre :

    1. La Crue : L’épique saga de la famille Caskey
    2. La Digue : L’épique saga de la famille Caskey
    3. La Maison : L’épique saga de la famille Caskey
    4. La Guerre : L’épique saga de la famille Caskey
    5. La Fortune : L’épique saga de la famille Caskey
    6. Pluie : L’épique saga de la famille Caskey

    Je vais vous détailler chacun des livres de cette série mais avant, je vais vous donner une petite astuce pour lire les romans de Blackwater gratuitement.

    Alors oui, vous n’aurez pas de livre papier gratuitement mais plutôt un livre audio ! Les romans Blackwater se prêtent super bien à la lecture audio et si vous ne vous êtes jamais essayé aux livres audio, c’est peut-être le moment d’essayer.

    Pour obtenir gratuitement un livre audio de votre choix, il suffit de vous inscrire à l’offre d’essai Audible de 30 jours, résiliable à tout moment.

    En vous inscrivant, vos 2 premiers livres audio 100% gratuit. Il ne reste plus qu’à sélectionner le livre de votre choix, en La Crue 😉

    Il est normalement payant mais vu que vos deux premiers livres audio vous sont offerts, vous l’aurez gratis :

    Bonne écoute !

    Maintenant revenons à nos livres papiers. Analysons quelques uns de ces livres plus en détails.

    La Crue : Le Premier tome de Blackwater

    Le premier livre, La crue, commence le dimanche de Pâques 1919, avec une grande inondation qui anéantit presque la petite ville de Perdido, en Alabama.

    C’est alors qu’Elinor Dammert apparaît – une mystérieuse jeune femme qui se trouve être assise à l’étage supérieur de l’hôtel Osceola inondé au centre-ville de Perdido au moment où Oscar Caskey et son fidèle employé Bray passent. Comme si elle était simplement assise là à les attendre, alors que la ville avait été évacuée il y a de cela plusieurs jours.

    Elinor s’intègre très vite dans la famille Caskey, épousant le fils de James Oscar et se dressant contre la matriarche de la famille, Mary-Love Caskey, contre qui Elinor fera la guerre pendant les prochaines décennies.

    Malgré les pertes subies par l’inondation, les Caskey sont riches, possédant plusieurs moulins à bois sur la rivière. Mais, dès le début, Elinor indique explicitement que son intention est de les rendre plus riches : encore plus riches qu’aucun d’entre eux ne pourrait jamais l’imaginer.

    Au-delà des manipulations et des rebondissements, de l’amour et de la haine, Michael McDowell (1950-1999), co-créateur des mythiques Beetlejuice et L’Étrange Noël de Monsieur Jack, et auteur d’une trentaine de livres, réussit avec Blackwater à bâtir une saga en six romans aussi addictive qu’une série Netflix, baignée d’une atmosphère unique et fascinante digne de Stephen King.

    La Digue : Le deuxième tome de Blackwater

    L’un des points forts de cette saga familiale qu’est Blackwater, c’est qu’il y a beaucoup, beaucoup de personnages qui vont et viennent au cours de cette saga intergénérationnelle.

    Les personnages originaux ont des enfants qui grandissent et ont eux-mêmes des enfants, qui sont tous entraînés dans des querelles et des secrets familiaux de plusieurs décennies, assument les caractéristiques psychologiques et les fardeaux de leurs parents, tout en développant de nouvelles ambitions et traits qui leur sont propres.

    Le deuxième tome, La digue, commence tandis que la ville se remet à peine d’une crue dévastatrice, le chantier d’une digue censée la protéger charrie son lot de conséquences : main d’œuvre incontrôlable, courants capricieux, disparitions inquiétantes.

    Pendant ce temps, dans le clan Caskey, Mary-Love, la matriarche, voit ses machinations se heurter à celles d’Elinor, son étrange belle-fille, mais la lutte ne fait que commencer.

    Manigances, alliances contre-nature, sacrifices, tout est permis. À Perdido, les mutations seront profondes, et les répercussions, irréversibles.

    La Maison : Le Troisième Tome de Blackwater

    Horreur et drame familial sont deux genres qui à mon avis sont difficiles à jumeler dans une même histoire. Mais Michael McDowell parvient à l’intégrer dans l’histoire de manière si organique que vous pouvez parcourir de nombreux chapitres en oubliant qu’il s’agit d’une histoire d’horreur surnaturelle, car l’horreur émerge uniquement de temps en temps, à des moments dramatiques.

    Mais toujours de manière à vous rappeler que l’horreur au cœur de la famille Caskey est là depuis toujours et n’est jamais loin de la surface. Je ne vous spoilerai pas vraiment en vous disant qu’Elinor Dammert n’est pas tout à fait ce qu’elle semble être (on l’apprend dès le premier tome).

    Tout au long de la série, Elinor passe 99% de son temps comme matriarche sudiste à la volonté de fer, menant une guerre de volonté contre sa belle-mère tout en complotant pour enrichir son mari et sa famille. Le 1% restant consitue l’horreur savamment dosée de cette saga, quand Elinor assume périodiquement sa vraie forme, généralement pour accomplir un acte de violence horrible.

    Ce troisième livre se déroule en 1928 à Perdido. Alors que le clan Caskey se déchire dans la guerre intestine et sans merci que se livrent Mary-Love et sa belle-fille, et tandis que d’autres crises – conjugales, économiques, existentielles – aux répercussions défiant l’imagination se profilent, dans les recoins sombres de la maison d’Elinor, la plus grande de la ville, les mauvais souvenirs rôdent et tissent, implacables, leurs toiles mortelles.

    La Guerre : Quatrième tome de Blackwater

    Elinor est le protagoniste de la saga, mais d’autres personnages entrent et sortent de l’histoire, occupant parfois le devant de la scène pendant un moment puis s’estompant, seulement pour qu’un personnage auparavant mineur réapparaisse soudainement, se marie dans la famille et devienne significatif.

    Les filles d’Elinor, Miriam et Frances, façonnent la prochaine génération de drames familiaux Caskey. Miriam est abandonnée à Mary-Love, la belle-mère d’Elinor, dans une sorte de pacte avec le diable pour libérer Elinor et son mari de l’ingérence de Mary-Love.

    Miriam grandit éloignée de sa vraie mère, l’instrument gâté des manipulations de sa grand-mère pour contrôler toute sa progéniture, tandis que la sœur cadette de Miriam, Frances, est l’enfant la plus douce et la plus innocente, élevée par sa vraie mère et en admiration devant sa grande sœur hautaine.

    Dans ce quatrième tome, la guerre est finie, vive la guerre ! Une nouvelle ère s’ouvre pour le clan Caskey : les années d’acharnement d’Elinor vont enfin porter leurs fruits ; les ennemies d’hier sont sur le point de devenir les amies de demain ; et des changements surgissent d’où personne ne les attendait. Le conflit en Europe a fait affluer du sang neuf jusqu’à Perdido.

    Désormais les hommes vont et viennent comme des marionnettes sur la propriété des Caskey, sans se douter que, peut-être, leur vie ne tient qu’à un fil.

    La Fortune : Cinquième tome de Blackwater

    Tel un organisme vivant, le clan Caskey se développe et se transforme. Certains font face à la mort, d’autres accueillent la vie. Entre rapprochements inattendus, haines sourdes et séparations inévitables, les relations évoluent. Miriam, à présent à la tête de la scierie et noyau dur de la famille, ne cesse de faire croître la richesse.

    Suite à une découverte surprenante et miraculeuse – sauf pour une personne –, c’est bientôt la ville entière qui va prospérer. Mais, cette soudaine fortune suffira-t-elle, alors que la nature commence à réclamer son dû ?

    Pluie : Le dernier tome de la saga Blackwater

    Pluie est le dernier tome de la saga Blackwater.

    Si le clan Caskey accuse le poids des ans, il est loin de s’être assagi : révélations écrasantes, unions insolites et réceptions fastueuses rythment leur vie dans une insouciance bienheureuse. Mais quelque chose surplombe Perdido, ses habitants et ses rivières. Le temps des prophéties est enfin venu.

    close

    Hey salut l'addict des livres 👋
    Ravi de vous voir sur le blog !

    Inscrivez-vous pour recevoir des recommandations de livres de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

    Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.