Ordre de lecture de Eragon (Le Cycle de l’héritage)

Si vous êtes de ma génération, vous connaissez peut être Eragon, soit par le biais des films soit par celui des livres.

Christopher Paolini a écrit Eragon à l’âge de 15 ans et est devenu le plus jeune auteur à succès selon le Guinness Books of World Records. Eragon a d’abord été auto-publié en 2002 avant qu’Alfred A. Knopf ne le reprenne et ne le republie en 2003, puis a ensuite publié le reste du cycle de l’héritage, qui est le véritable nom de la saga (Eragon étant en réalité le nom du premier livre).

En 2006, la 20th Century Fox a produit une adaptation cinématographique d’Eragon qui a néanmoins reçu d’horribles critiques et est souvent citée comme l’une des pires adaptations cinématographiques de sagas littéraires.

Mais ce n’est pas des films dont nous allons parler aujourd’hui, mais bien des livres qui eux sont des chef d’œuvres. La saga en compte à ce jour quatre. Mais pas que ! Il y a également un univers étendu.

En général il est conseillé de lire les séries dans un certain ordre chronologique. Est-ce le cas pour les livres des séries de la saga Eragon, le Cycle de l’héritage ? Si oui, dans quel ordre faut-il les lire ?

Ce sont les questions auxquelles nous allons répondre dans cet article où vous trouverez tous les livres de la série ainsi que leur ordre chronologique de lecture.

Sans plus tarder, rentrons dans le vif du sujet.

Sommaire

    Eragon : Chronologie et Ordre de lecture

    Voici la liste des livres de la saga originale Eragon, Le cycle de l’héritage, dans l’ordre de parution :

    1. Eragon, 2003
    2. L’Aîné, 2005
    3. Brisingr, 2008
    4. L’Héritage, 2011

    L’ordre de parution est le même que l’ordre chronologique.

    Faut-il lire les livres Millenium dans l’ordre ?

    Oui absolument!

    Lire les livres de la saga Eragon dans l’ordre est la meilleure façon de procéder. L’appréciation d’eux et du développement du personnage est énormément améliorée s’ils sont lus dans l’ordre.

    Les livres sont complexes, et si vous ne lisez pas les livres dans l’ordre, vous courez le risque très réel de ne pas vraiment comprendre l’histoire.

    Je vous conseille donc de commencer par le premier livre de la saga « Eragon » et d’enchaîner en suivant l’ordre mentionné plus haut.

    Eragon : Premier Livre de la saga

    Quand Eragon, quinze ans, trouve une pierre bleue polie dans la forêt, il est loin de s’imaginer ce sur quoi il venait de mettre la main. Mais lorsque la pierre éclot et qu’une dragonne, Saphira, se dévoile, le petit garçon se rend vite compte qu’il est tombé sur un héritage presque aussi ancien que l’Empire lui-même.

    Du jour au lendemain, sa vie paisible est chamboulée.

    Contraint de quitter les siens, le jeune homme s’engage dans une quête qui le mènera aux confins de l’empire de l’Alagaësia. Armé de son épée et guidé par les conseils de Brom, le vieux conteur, Eragon va devoir affronter avec sa dragonne les terribles ennemis envoyés par le roi Galbatorix, dont la malveillance démoniaque ne connaît aucune limite.

    Désormais, ses choix pourraient sauver ou détruire l’Empire.

    L’Ainé : Deuxième livre du Cycle de l’héritage

    Une plongée dans les ténèbres : les certitudes s’évanouissent et les forces du mal règnent.Eragon et sa dragonne, Saphira, sortent à peine de la victoire de Farthen Dûr contre les Urgals, qu’une nouvelle horde de monstres surgit…

    Ajihad, le chef des Vardens, est tué. Nommée par le Conseil des Anciens, Nasuada, la fille du vieux chef, prend la tête des rebelles. Eragon et Saphira lui prêtent allégeance avant d’entreprendre un long et périlleux voyage vers Ellesméra, le royaume des elfes, où ils doivent suivre leur formation.

    Là, ils découvrent avec stupeur qu’Arya est la fille de la reine Islanzadì. Cette dernière leur présente en secret un dragon d’or, Glaedr, chevauché par un Dragonnier, Oromis, qui n’est autre que le Sage-en-Deuil, l’Estropié-qui-est-Tout, le personnage qui était apparu à Eragon lorsqu’il délirait, blessé par l’Ombre. Oromis va devenir leur maître. Le jeune Dragonnier commence sa formation.

    Mais il n’est pas au bout de ses découvertes. Des révélations dérangeantes entament sa confiance. Pendant longtemps, Eragon ne saura qui croire.

    Or, le danger n’est toujours pas écarté : à Carvahall, Roran, son cousin, a engagé le combat contre les Ra’zacs. Ceux-ci, persuadés qu’il détient l’oeuf qu’Eragon avait trouvé sur la Crête, finissent par enlever sa fiancée. Prêt à tout pour la sauver, Roran comprend cependant qu’il n’est pas de taille à les affronter. Il convainc les villageois de traverser la Crête pour rejoindre les rebelles au Surda, en guerre contre le roi de l’Empire, le cruel Galbatorix.

    Brisingr : Le troisième Livre des aventures d’Eragon

    Eragon a une double promesse à tenir : aider Roran à délivrer sa fiancée, Katrina , prisonnière des Ra’zacs, et venger la mort de son oncle Garrow. Saphira emmène les deux cousins jusqu’à Helgrind, repaire des monstres.

    Or, depuis que Murtagh lui a repris Zar’oc, l’épée que Brom lui avait donnée, Eragon n’est plus armé que du bâton du vieux conteur. Cependant, depuis la Cérémonie du Sang, le jeune Dragonnier ne cesse de se transformer, acquérant peu à peu les fabuleuses capacités d’un elfe.

    Et Roran mérite plus que jamais son surnom de Puissant Marteau. Quant à Saphira, elle est une combattante redoutable.

    Ainsi commence cette troisième partie de l’Héritage, où l’on verra l’intrépide Nasuada, chef des Vardens, subir avec bravoure l’épreuve des Longs Couteaux ; les Vardens affronter les soldats démoniaques de Galbatorix ; Arya et Eragon rivaliser de délicates inventions magiques ; Murtagh chevauchant Thorn, son dragon rouge, batailler contre Eragon et Saphira.

    On s’enfoncera dans les galeries souterrainesdes nains ; on se laissera séduire par Nar Garzhvog, le formidable Urgal, et par l’énigmatique Lupusänghren, l’elfe au pelage de loup ; on retrouvera avec bonheur Oromis et Glaedr, le dragon d’or ; on constatera avec jubilation que Saphira montre toujours un goût certain pour l’hydromel. Et on saura enfin pourquoi le roman porte ce titre énigmatique : Brisingr, Feu en ancien langage.

    L’héritage : Dernier Livre d’Eragon

    Il y a peu encore, Eragon n’était qu’un simple garçon de ferme, et Saphira, son dragon, une étrange pierre bleue ramassée dans la forêt…

    Depuis, le sort de plusieurs peuples repose sur leurs épaules. De longs mois d’entraînement et de combats, s’ils ont permis des victoires et ranimé l’espoir, ont aussi provoqué des pertes cruelles.

    Or, l’ultime bataille contre Galbatorix reste à mener. Certes, Eragon et Saphira ne sont pas seuls, ils ont des alliés : les Vardens conduits par Nasuada, Arya et les elfes, le roi Orik et ses nains, Garzhvog et ses redoutables Urgals.

    Le peuple des chats-garous s’est même joint à eux avec son roi, Grimrr Demi-Patte. Pourtant, si le jeune Dragonnier et sa puissante compagne aux écailles bleues ne trouvent pas en eux-mêmes la force d’abattre le tyran, personne n’y réussira. Ils n’auront pas de seconde chance. Tel est leur destin. Il faut renverser le roi maléfique, restaurer la paix et la justice en Alagaësia. Quel que soit le prix à payer.

    Légendes d’Alagaësia : Chronologie et Ordre de Lecture

    Mais « Le cycle de l’héritage » n’est pas la seule saga de l’univers « L’héritage », bien qu’il s’agisse de la plus importante. Paolini a écrit une autre série se passant dans le même univers : « Légendes d’Alagaësia ».

    Légendes d’Alagaësia (titre original : Tales from Alagaësia) est un cycle de fantasy écrit par Christopher Paolini, qui fait suite à sa première œuvre, la tétralogie L’Héritage qui a eu un grand succès.

    Son premier tome, La Fourchette, la Sorcière et le Dragon, est un recueil de nouvelles paru en 20181 puis traduit en français et publié en 2019.

    L’histoire d’Eragon

    L’action se situe en Alagaësia, un monde imaginaire peuplé d’hommes, de nains, d’Elfes, d’Urgals, de dragons et de dragonniers, d’ombres ou encore de Ra’zacs. Chaque peuple a sa langue propre, ses rites, sa culture et sa religion, sauf les humains qui utilisent le même alphabet que les nains.

    Cependant, chaque peuple voit sa décadence de plus en plus proche, depuis le massacre de la caste des dragonniers par le roi Galbatorix et ses sbires, les Treize Parjures (dragonniers déchus), et tous nourrissent l’espoir que quelqu’un mette un terme au règne sans fin du roi.

    Le cycle raconte les péripéties d’un jeune homme, Eragon, âgé de 15 ans, et de sa dragonne Saphira. Ils combattront les forces maléfiques du dictateur, ancien dragonnier et puissant magicien Galbatorix d’abord grâce à Brom, un mystérieux conteur avec qui ils voyagent au début du premier tome et qui commencera à le former, puis en s’alliant aux Vardens, la résistance menée par Ajihad, un chef charismatique et juste.

    Dans le deuxième tome, Eragon prête allégeance à Nasuada après le décès de son père Ajihad, lors de la terrible bataille contre les Urgals, au cœur de Farthen Dûr et de Tronjheim, la ville des Nains, dans les Montagnes des Beors. Il part ensuite chez les elfes en compagnie d’Arya pour parfaire sa formation auprès d’Oromis, un dragonnier, ainsi que son dragon doré, Glaedr. Arya était l’elfe chargée de l’œuf de Saphira depuis près de vingt ans, ambassadrice des elfes, et Eragon nourrit de forts sentiments pour elle durant toute la saga.

    Il devra ensuite combattre un nouveau dragonnier mystérieux au dragon rouge lors d’une bataille mémorable entre les Vardens et l’Empire qui a lieu dans les Plaines Brûlantes. Ce nouveau dragonnier, qui n’est autre que Murthag, emporte Zar’roc (l’épée du dragonnier Parjure Morzan que Brom avait offerte à Eragon) et fait à ce dernier une révélation terrifiante : on apprend la signification du titre de la tétralogie, L’Héritage.

    Ce nouvel ennemi part et laisse Eragon dans son désarroi face à ces révélations. Les Vardens gagnent entretemps la bataille et Eragon promet à Roran, son cousin, de délivrer Katrina, la fiancée de Roran, qui est prisonnière des Ra’zacs.

    Au début du troisième tome, ils viennent enfin à bout des Ra’zacs et délivrent Katrina, non sans difficultés. Après une discussion avec Nasuada, Eragon part chez les nains pour assister à l’élection de leur nouveau Roi, tandis que Saphira reste avec les Vardens pour dissimuler son absence (elle le rejoindra cependant plus tard pour tenir sa promesse de restaurer l’Étoile de Saphir détruite pendant la bataille de Farthen Dûr).

    De retour chez les Elfes, Eragon apprend ses véritables origines et découvre les secrets des Eldunarí, cœur des cœurs des dragons, qui augmentent la puissance de Galbatorix. Avec l’aide de l’elfe forgeronne Rhunön, il se forge une nouvelle épée de Dragonnier, qu’il nomme Brisingr. Oromis et Glaedr, leurs maîtres chez les elfes et membres de la caste des dragonniers, quittent quant à eux leurs retraite pour assister les Elfes qui marchent sur Gil’ead. Pendant ce temps, Eragon et Saphira rejoignent les Vardens et prennent la cité de Feinster pour ensuite faire campagne vers Urû’baen, capitale de l’Empire de Galbatorix…

    close

    Hey salut l'addict des livres 👋
    Ravi de vous voir sur le blog !

    Inscrivez-vous pour recevoir des recommandations de livres de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

    Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.