Dans Quel Ordre Lire Le Tatoueur D’Auschwitz ?

La plus grande particularité de la série Le Tatoueur d’Auschwitz, est qu’elle est une œuvre de fiction grandement inspirée de faits réels. Ecrite par l’auteure Heather Morris, les livres de la série sont vendus à des millions d’exemplaires à travers le monde.

Heather Morris est née en Nouvelle Zélande dans une famille de cinq enfants. Après des études au collège de Te Awamutu, elle s’envole vers l’Australie en 1971 où elle fait la rencontre de son époux. Passionnée d’écriture, elle s’inscrit dans une école de journalisme en Australie afin de poursuivre son rêve.

Elle assiste à beaucoup de séminaires dans le but d’améliorer ses capacités rédactionnelles et écrit des textes qui ne seront jamais édités. Le déclic se produit lorsqu’elle rencontre Lale Sokolov dont elle écoutera l’histoire et décidera de la partager avec le reste du monde.

En général, il est conseillé de lire les séries dans un certain ordre chronologique. Est-ce le cas pour tous les livres de la série Le Tatoueur d’Auschwitz ? Si oui, dans quel ordre faut-il les lire ?

Sans plus tarder, rentrons dans le vif du sujet !

Sommaire

    Le Tatoueur d’Auschwitz : Chronologie et ordre de lecture

    Inspiré de faits réels, les livres du Tatoueur d’Auschwitz racontent des histoires touchantes teintées de souffrance et de beauté. Les événements se tiennent principalement dans le passé, aux environs de la seconde guerre mondiale. Romans historiques, on y retrouve beaucoup d’allusions aux nazis, aux camps de concentration et à la déportation des populations.

    Les romans de cette série sont particulièrement marquants et tristes. Ils sont dramatiques et se tiennent en période trouble, où plusieurs familles sont séparées et la souffrance règne dans le récit des protagonistes.

    Préparez-vous à rencontrer la douleur des personnages, à espérer leur bonheur sans pouvoir rien faire pour empêcher le malheur de s’abattre sur eux. Ce ne sont pas de livres joyeux, bien au contraire et le fait qu’ils soient tirés de témoignages vrais les rend encore plus touchants.

    Faut-il lire les livres de Le Tatoueur d’Auschwitz dans l’ordre ? La réponse est oui et non. Il n y a pas vraiment une chronologie qui lie les livres malgré le fait qu’ils se déroulent dans les mêmes lieux. Mais, même s’il n’est pas question des mêmes personnages, il y a une certaine continuité dans l’histoire.

    Il est conseillé de lire les romans dans l’ordre de parution.

    Voici les livres de Le Tatoueur d’Auschwitz dans l’ordre de parution :

    1. Le Tatoueur d’Auschwitz, 2018
    2. Le Voyage de Cilka, 2019
    3. Les Soeurs d’Auschwitz, 2021

    Je vais vous détailler chaque livre de cette série, mais avant, je vais vous donner une petite astuce pour lire les romans de la trilogie gratuitement.

    Alors oui, vous n’aurez pas de livre papier gratuitement mais plutôt un livre audio ! Les romans se prêtent super bien à la lecture audio et si vous ne vous êtes jamais essayé aux livres audio, c’est peut-être le moment d’essayer.

    Pour obtenir gratuitement un livre audio de votre choix, il suffit de vous inscrire à l’offre d’essai Audible de 30 jours, RÉSILIABLE A TOUT MOMENT, SANS FRAIS.

    En vous inscrivant, votre premier livre audio est 100% gratuit. Il ne reste plus qu’à sélectionner le livre de votre choix, en l’occurrence le tatoueur d’Auschwitz. 😉

    Il est normalement payant, mais vu que le premier est offert, vous l’aurez gratis :

    Bonne écoute !

    Maintenant revenons à nos livres papier. Analysons quelques-uns de ces livres plus en détail.

    La Tatoueur d’Auschwitz : Le premier livre de la série

    Le camp d’Auschwitz, endroit inhumain qui garde les prisonniers de guerre. Dans ce lieu dépourvu de tout espoir, un homme au grand cœur du nom de Lale. Il se démarque des autres prisonniers non pas grâce à son empathie mais à sa grande intelligence ce qui lui vaut de devenir le tatoueur d’Auschwitz.

    Son travail ? Il est chargé de marquer un matricule sur la peau des prisonniers destinés à travailler et non à mourir sur le champ. Bien qu’indécent et inhumain, Lale s’efforce de faire son travail avec autant d’empathie qu’il le peut et évite de regarder les prisonniers en leur infligeant ce supplice.

    Mais, un jour, Lale décide de lever les yeux vers l’une des prisonnières. Elle s’appelle Gita.

    Cet instant, ce moment où leurs regards se sont croisés a tout changé à leur vie à tout jamais. En une fraction de seconde, l’indicible était dit. Ils savaient qu’ils étaient faits l’un pour l’autre.

    Malheureusement, le camp n’est pas fait pour vivre une histoire romantique encore moins en période de guerre. Lale et Gita profiteront de petits instants de bonheur tout en espérant pouvoir vivre leur amour sans contrainte. Ces deux êtres ordinaires qui semblent être nés à la mauvaise période vivent pourtant des circonstances extraordinaires.

    Malgré le fait d’être privés de liberté, de nom, d’identité et même de dignité, Lale et Gita se battent corps et âme pour leur amour.

    Le Tatoueur d’Auschwitz c’est l’histoire d’un homme et une femme qui ont sémé l’espoir au cœur même du désespoir.

    Le Voyage de Cilka

    Elle est belle, elle est jeune, elle est courageuse et elle a perdu de force, le peu d’innocence qu’il lui restait. Elle s’appelle Cécilia Klein dite Cilka, 16 ans et déjà, elle subit les injustices continuelle du monde.

    Cilka est accusée de trahison pour avoir laissé son bourreau abuser d’elle dans le camp d’Auschwitz sans rien dire, sans se plaindre. Son châtiment, déportée en fin de guerre dans un goulag russe à quelques kilomètres du cercle polaire.

    Si au camp Auschwitz la vie semblait difficile et inhumaine, au goulag, les conditions sont pires, surtout pour les jeunes mineures enfermées. Les travaux forcés, nues devant des hommes, le froid intense qui mord dans la peau, l’exposition comme marchandise devant des prisonniers qui ont des privilèges. Tout est toujours plus cruel pour Cilka et les autres prisonnières.

    Les viols à répétition, les humiliations qui ne manquent pas, la famine et bien d’autres atrocités.

    Comment survivre dans cet environnement toxique ? Comment trouver la force de se lever et de faire semblant ? Comment parvenir à aider autrui lorsqu’on est meurtri au plus profond de soi ?

    Les Sœurs d’Auschwitz

    Juin 1929. Trois sœurs font une promesse à leur père, celle de ne jamais se quitter, quoi qu’il arrive.

    Elles se nomment Livia, Cibi et Magda alors âgées de sept, cinq et trois ans respectivement.

    Des années plus tard, en 1946, Magda réussit à s’échapper d’une rafale qui capture ses deux sœurs. Livia et Cibi sont déportées dans le camp d’Auschwitz où elles subiront d’atroces sévices. Le travail forcé, les violences à répétition, les maigrelets repas et surtout, le froid intenable à supporter.

    Magda finit par les rejoindre dans le camp et subit elle aussi, les souffrances dont sont victimes ses sœurs. Malgré tout, force et espoir rythme leurs cœurs. L’espoir qu’un jour meilleur arrive, l’espoir qu’une liberté certaine pointera bientôt le bout de son nez.

    Les trois sœurs parviendront-elles à tenir leur promesse malgré la rude vie qu’elles vivent ?

    Entre douleur et douceur, ces trois sœurs juives tenteront tant bien que mal, de respecter la promesse faite à leur défunt père.

    close

    Hey salut 👋
    Ravi de vous voir sur le blog

    Inscrivez-vous pour recevoir des recommandations de livres de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

    Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.