Dans Quel Ordre Lire Les Livres Commissaire Brunetti de Donna Leon ?

Née le 28 Septembre 1942 aux Etats unis, Donna Leon a beaucoup voyagé à travers l’Europe et c’est par cela qu’elle a rencontré « l’homme » qui partage sa vie, le commissaire Brunetti.

Il lui a été inspiré lors d’un voyage à Venise et depuis lors, en 31 romans et d’autres textes, ils nous partagent leurs aventures à suspense. « Commissaire Brunetti » est une série policière dont le cadre d’action est une Venise tâchée de crimes plus intéressants les uns que les autres.

Dans cette article, en prenant le temps de découvrir les titres derrière l’ensemble et l’univers de l’auteure, nous essaierons de définir si comme pour d’autres séries littéraires, il y aurait un ordre particulier de lecture de la série « Commissaire Brunetti ».

Quel est l’ordre de lecture de la série Commissaire Brunetti ?

Image extraite de l’adaptation pour le petit écran de la série « Commissaire Brunetti »
Sommaire

    Commissaire Brunetti : Chronologie et ordre lecture 

    Le protagoniste de la série Commissaire Brunetti est, vous l’aurez deviné, le commissaire Guido Brunetti.

    Peu loquace, souvent d’humeur sombre, le commissaire Brunetti est un homme mystérieux, qui entretient une culture de calme et de réflexion. Il lui arrive toutefois de sortir de sa réserve et de dégainer son arme bien qu’il reste un homme mesuré.

    Il est accompagné dans ses enquêtes de l’inspecteur Lorenzo Vianello, débonnaire et à l’humour très second degré, et de la secrétaire Elettra Zorzi (qui apparaît dans Un Vénitien anonyme), pirate informatique efficiente, mais également charmante.

    Brunetti résout des affaires de crime liées, entre autres, aux hautes sphères de la société vénitienne, à la pollution, à la prostitution masculine, à la présence de bases américaines en Italie ou à la corruption ambiante.

    La série donne aussi l’occasion de vivre quelques fenêtres sur la vie privée du commissaire, notamment son mariage avec Paola, une aristocrate et professeur de lettres anglaises (comme Donna Leon).

    Que ce soit par les différentes enquêtes pour meurtres, vol, pollution, magouilles médicales ou mafieuses, ou encore par les tableaux qu’elle dresse sur le côté (vie familiale, vieillissement des personnages…), Donna Leon donne à réfléchir à plusieurs causes et surtout aux travers de l’humanité.

    Les aventures du commissaire Brunetti rencontrant un grand succès en Allemagne, des producteurs allemands de la chaine de télévision nationale ARD lancent une série télévisée, Donna Leon, adaptée des romans, tournée sur place à Venise, principalement avec des acteurs allemands.

    La série littéraire quant à elle compte pas moins d’une trentaine de livres.

    Les livres de la série « Commissaire Brunetti » sont dans l’ordre de parution :

    1. Mort à la Fénice (1992)
    2. Mort en terre étrangère (1993)
    3. Un vénitien anonyme (1994)
    4. Le prix de la chair (1995)
    5. Entre deux eaux (1996)
    6. Péchés mortels (1997)
    7. Noblesse oblige (1998)
    8. Affaire Paola (1999)
    9. Des amis hauts placés (2000)
    10. Mortes eaux (2001)
    11. Une question d’honneur (2002)
    12. Le meilleur de nos fils (2003)
    13. Dissimulation de preuves (2004)
    14. De sang et d’ébène (2005)
    15. Requiem pour une cité de verre (2006)
    16. Le cantique des innocents (2007)
    17. La petite fille de ses rêves (2008)
    18. La femme au masque de chair (2009)
    19. Brunetti et le Mauvais augure (2010)
    20. Deux veuves pour un testament (2011)
    21. L’inconnu du grand canal (2012)
    22. Le garçon qui ne parlait pas (2013)
    23. Brunetti entre les lignes (2014)
    24. Brunetti en trois actes (2015)
    25. Minuit sur le canal San Boldo (2016)
    26. Les disparus de la lagune (2017)
    27. La tentation du pardon (2018)
    28. Quand un fils nous est donné (2019)
    29. En eaux dangereuses (2020)
    30.  Les masques éphémères (2021)
    31. Give Unto Others (2022) (en anglais)

    Doit-on lire la série commissaire Brunetti De Donna Leon dans l’ordre ?

    Les livres de la série représentent chacune une enquête indépendante, et peuvent donc être lus dans n’importe quel ordre.

    Si vous vous demandez par quel livre commencer, je vous recommande le premier « Mort à la fénice », publié en 1992.

    Je vais vous détailler quelques livres de cette série, mais avant, je vais vous donner une petite astuce pour lire certains des romans mettant en scène le commissaire Brunetti et ce, gratuitement.

    Alors oui, vous n’aurez pas de livre papier gratuitement mais plutôt un livre audio ! Les romans policiers se prêtent super bien à la lecture audio et si vous ne vous êtes jamais essayé aux livres audio, c’est peut-être le moment d’essayer.

    Pour obtenir gratuitement un livre audio de votre choix, il suffit de vous inscrire à l’offre d’essai Audible de 30 jours, RÉSILIABLE A TOUT MOMENT, SANS FRAIS.

    En vous inscrivant, votre premier livre audio est 100% gratuit. Il ne reste plus qu’à sélectionner le livre de votre choix, par exemple Mort en terre étrangère 😉

    Il est normalement payant, mais vu que le premier est offert, vous l’aurez gratis :

    Bonne écoute !

    Maintenant revenons à nos livres papier. Analysons quelques-uns de ces livres plus en détail.

    Mort à Fénice : Le Premier Commissaire Brunetti

    Une des couvertures de « Mort à Fenice »

    C’est le premier livre de la série et sans aucun doute l’un des plus appréciés.

    On plonge dans l’essence même de ce qui fait l’Italie et ou Venise, l’Opéra. Imaginez-vous avec des amis, venus admirer la célébrissime « Traviata » qui doit être guidée par l’un des plus grands Maestro du moment Wellauer. Vous avez déjà dégusté avec plaisir une partie de l’œuvre et profitez de l’entracte en attendant la suite.

    Une sonnerie retentit, ça va bientôt relancer, vous vous installez, attendez, mais le Maestro ne revient pas. Caprice de diva ? Démission ? Problème ? Le pauvre homme a en fait été retrouvé mort dans sa loge. Qui a pu faire cela ? Guido Brunetti doit le découvrir.

    C’est dans une enquête un peu spéciale qu’on commence le voyage. Si tout commence dans l’envers du décor, dans les coulisses du théâtre. On ne tarde pas à suivre le commissaire le long des rues de Venise. Il marche et pense, marche et nous offre sa vision de Venise et de la vie, nous guide dans l’intrigue et nous tient en haleine tout le long du roman.

    La tentation du Pardon

    Une des couvertures de « La tentation du pardon »

    Dans cet opus, on a peu l’occasion de voir Paola la femme du Commissaire ainsi que notre adjuvant préféré, l’inspecteur Vianello ; on n’aura donc pas droit aux interludes habituelles de discussions autour d’un excellent repas entre ces trois.

    Toutefois, c’est dans une enquête bien personnelle que nous allons suivre notre commissaire préféré. Une collègue de sa femme, rongée d’inquiétude pour son fils, va faire appel à lui pour démêler une affaire de drogue qui aurait cours dans un lycée privé. Si l’homme de loi est convoqué, c’est aussi le père qui s’identifie à la détresse de cette pauvre femme et qui est aussi sur le pied de guerre.

    Parallèlement, il faut enquêter sur la chute d’un important personnage. Il serait tombé d’un pont. Quelqu’un l’aurait-t-il poussé ? Pourquoi serait-il venu dans la rue sans son manteau en plein Novembre ? Serait-on face à une tentative de suicide ?

    Les enquêtes s’entremêlent et embrouille même notre perspicace Brunetti. Il sera accompagné pour son enquête de la commissaire Griffoni et de l’astucieuse Elettra mais cela suffira-t-il à démêler le vrai du faux ? Comprendre les acteurs improbables de ces magouilles et crimes ? Du suspense, encore du suspense.

    Mort en terre étrangère

    Une des couvertures de « Mort en terre étrangère »

    C’est un autre titre primé de Miss Donna Leon.

    Il mène notre bien aimé Commissaire Brunetti au cœur de la base américaine de Vicenza.

    Mais avant cela, un cadavre est repêché dans le canal. Si tout voudrait qu’on conclut à une agression ayant mal tourné, Guido n’est pas convaincu. Pourquoi ? Parce que le mort n’est autre qu’un militaire américain : le sergent Foster. Et en creusant du côté de sa hiérarchie, il semble plus qu’évident qu’il y a de la rétention d’informations.

    Dans le même temps, l’un des hommes les plus fortuné de Venise est victime d’un cambriolage. Aucun lien entre les affaires semble –t-il mais une fois de plus Brunetti n’est pas du même avis.

    Plus loin encore, une des supérieures du regretté Foster est retrouvée morte. On conclut à un suicide, mais les incohérences qui s’entassent ne laisse personne dupe et petit à petit, Brunetti commence à tisser le lien, à déterrer la vérité. Laquelle ? Bonne lecture, si vous voulez le savoir.

    Qui est Donna Leon :

    Photo de Donna Leon

    Donna Leon est une écrivaine assez particulière. Professionnellement, elle a porté plusieurs casquettes dont guide de voyage, rédactrice publicitaire, professeure de littérature avant enfin de se consacrer à l’écriture.

    Fun fact : elle a soutenu une thèse sur Jane Austen.

    Chacune de ces professions, elle les a exercés dans des pays différents, l’Italie, l’Iran, l’Allemagne, la Suisse, l’Arabie Saoudite… Ce n’est donc pas un hasard si ses textes emprunts de l’héritage de sa vie de globe trotteuse, ont un succès international.

    Elle reçoit par exemple le prix Japonais Suntory du meilleur suspense pour son roman Mort à la Fénice. Le prix Palle-Rosekrantz aussi en 1999 et le prix Gold Dagger Award en 2000. Même si la critique lui reproche de vendre une Italie assez cliché, elle sait pendre de beau tableaux de vie plutôt réalistes.

    Donna Leon aborde des questions qui dérangent sur le féminisme, l’homosexualité, l’environnement, la mafia, le fascisme, le racisme, etc. Elle divertit donc autant qu’elle interroge.

    Ce qui peut marquer en plus de ça dans sa vie comme son œuvre, c’est qu’elle a une discipline à nul autre pareil. Elle explique que sans faille, elle écrit au moins une page par jour. Pas étonnant donc qu’elle nous offre au moins un livre par an.

    A ce propos, d’autres titres de Donna Leon sont :

    1. Sans Brunetti – essais (2005)
    2. Brunetti passe à table (2010)
    3. Les joyaux du paradis (2012)
    close

    Hey salut 👋
    Ravi de vous voir sur le blog

    Inscrivez-vous pour recevoir des recommandations de livres de qualité dans votre boîte de réception, chaque mois.

    Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.